03 septembre 2009

« Le verdict des urnes se dévoilera dans toute sa vérité »

Les sites Web des différents candidats à la présidentielle du 30 août s’activent dans l’attente de la proclamation des résultats  ce mercredi.

Le site Ali’ 9,  qui a choisi entre autres de commenter  le débat diffusé ce soir sur  la chaîne de télévision  France 24   concernant  le  Gabon, commence par  observer que «  notre pays, dit-on, retient son souffle au moment où le verdict officiel des urnes se dévoilera dans toute sa vérité. Etrange paradoxe dans un exercice où les acteurs de l’opposition supposés représenter une partie de l’élite nationale et aspirant à présider aux destinées du pays devraient donner l’exemple en acceptant d’avoir joué et d’avoir perdu ».

Quant au débat de France 24, le site constate que « les prétendus vainqueurs des élections ont étalé leurs contradictions et mensonges sur un plateau avec deux journaleux opposants d’Ali9 sans droit de vote ».

« Là où l’un revendique un peu plus de 40% et place son acolyte à sa juste troisième place l’autre, dernier et renégat notoire fait dans la surenchère s’arrogeant ni moins que 45% et des poussières », ironise –t-il.

« SPECULATIONS TROP FACILES »

Autre observation : « L’un place le vrai vainqueur Ali Bongo Ondimba à 28% en seconde position, l’autre spécialiste du poker menteur en 3ème position. Un cas freudien et psychiatrique de substitution complexe, admiration–rejet.  « Qui croire entre ces deux larrons en foire d’empoigne ? », s’amuse   le site.

« Heureusement que le très professionnel Alain Foka est là pour rappeler un principe éthique et journalistique de base: les faits au lieu des spéculations trop faciles de ces donneurs de leçons qui s’excitent à distance dans le confort des studios parisiens », rassure les partisans d’Ali Bongo Ondimba.

« L’analogie avec le  Rwanda ?  Outrancière Halte là ! S’écrit Vincent Fougueux Hugueux dans un rare moment de lucidité, lui l’amer et aigri d’août 2009 », relèvent-ils avant d’enchaîner par cette autre préoccupation : « Des minoritaires peuvent-ils intimider une majorité ? »

« A en croire Sedik Abba l’inculte devin qui s’épanche et se répand sur la vérité des urnes, Ali Bongo Ondimba, il y a un an savait comme Mme Soleil qu’un scrutin aurait  lieu donc que son père ne serait plus de ce monde, bref que l’histoire s’accélérerait et justifie ainsi des nominations à des postes-clés dans l’armée. Quelle honte pour un représentant d’une agence panafricaine  sans retenue et tapi dans le camp de ceux qui de loin prédisent des scénarii catastrophes et exacerbent les antagonismes! », Lancent-ils.

Et le site Ali ‘9 de conclure : « Messieurs les battus accordez au moins vos violons à moins d’être chacun accroché à vos propres PV fabriqués et préfabriqués ! La vérité des urnes sera dite ce soir et basta pour vos rêves et ambitions démesurées ! ».

Depuis le début de la  soirée, les membres  de

la Commission Electorale

Nationale et Permanente et les représentants des 17 candidats à l’élection  présidentielle de fin août confrontent les procès- verbaux (PV) de plus de 2800 bureaux de vote avant la proclamation par le ministre de l’Intérieur des résultats du scrutin.

Posté par Ali Ben Bongo à 00:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur « Le verdict des urnes se dévoilera dans toute sa vérité »

Nouveau commentaire