07 septembre 2009

La Cour Constitutionnelle a validé la victoire d’Ali Bongo Ondimba

Marie-Madeleine Mborantsuo24 heures après la publication des résultats officiels du scrutin du 30 août dernier par le ministre de l’Intérieur qui déclarait vainqueur le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), la Cour Constitutionnelle par le biais de son président Marie-Madeleine Mborantsuo, valide cette élection, et donc la victoire du candidat PDG. Voici, in extenso la déclaration de la présidence de la Cour Constitutionnelle.

«La Cour proclame article 1er et sous réserve de contentieux dont la Cour Constitutionnelle serait saisie, les résultats du scrutin relatifs à l’élection du président de la République qui s’est déroulée le 30 août 2009 sur l’ensemble du territoire national y compris dans les missions consulaires et diplomatiques du Gabon à l’étranger sont les suivants :

Inscrits 807402, votants 357621, bulletins blancs ou nuls 17443, suffrages exprimés 340178 et taux de participation de 44,24%.

Ont obtenu : Ali Bongo Ondimba 141952 voix, soit 41,73 %; André Mba Obame 88028 voix; soit 25,88%; Pierre Mamboundou 85797 voix, soit 25,22%; Zachary Miboto 13418 voix, soit 3,94 %; Casimir Marie-Ange Oyé Mba 3118 soit 0,92%; Pierre Claver Maganga Moussavou 2576 voix, soit 0,76%; Bruno Ben Moubamba 963 voix, soit 0,28%; George Bruno Ngoussi 915 voix, soit 0,27%; Jules Aristide Bourdes Ogouliguende 695 voix, soit 0,20%; Albert Ondo Ossa 674 voix soit 0,20%; Luc Bengone Nsi 250 voix, soit 0,07%; Yvette Ngwevilo Rekangalt, 367 voix soit 0,11%; Bienvenu Mauro Nguema 293 voix, soit 0,09%; Jean-Guy Kombeny,152 voix, soit 0,04%; Victoire Lasseny Dubose née Issembet 304 voix,soit 0,09%; Bernard Oyama,106 voix, soit 0,03%; Marcel Robert Ntchoreret,248 voix, soit 0,07%; Ernest Tomo,308 voix, soit 0,09%.

Article 2

Est déclaré élu, le candidat Ali Bongo Ondimba du Parti démocratique gabonais avec 141952 voix soit 41,73 %.

Article 3

La présente décision sera notifiée au président de la République, au premier ministre, au président du Sénat, au président de l’Assemblée nationale, communiquée au ministre chargé de l’Intérieur, au Président de la Commission nationale et permanente (Cenap) et publiée au journal officiel de la République Gabonaise ou dans un journal d’annonces légales.

Ainsi délibéré et décidé par la Cour Constitutionnelle en sa séance du 4 Septembre 2009».

Posté par Ali Ben Bongo à 22:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La Cour Constitutionnelle a validé la victoire d’Ali Bongo Ondimba

Nouveau commentaire